Table des matières

Comment implanter sa maison ? Un guide pratique pour les futurs propriétaires

comment implanter sa maison

Ça y est, le jour J est arrivĂ©. Après des mois de prĂ©paration, de paperasse, et de longues heures passĂ©es Ă  dessiner le plan de votre future maison, vous ĂŞtes enfin prĂŞt Ă  passer Ă  l’action. Le moment tant attendu est lĂ  : il est temps d’implanter votre maison sur le terrain ! Mais comment s’y prendre ? Avez-vous le droit de le faire vous-mĂŞme ou devez-vous obligatoirement faire appel Ă  un gĂ©omètre ? Dans cet article, nous rĂ©pondons Ă  toutes vos questions.

Comprendre l’implantation de votre maison

Avant de dĂ©rouler le mètre ruban et de planter les premiers piquets, il est essentiel de comprendre ce qu’est l’implantation d’une maison. En termes simples, l’implantation consiste Ă  dĂ©terminer l’endroit exact oĂą votre maison sera construite sur votre terrain. Elle doit respecter les indications mentionnĂ©es dans le permis de construire, qui prĂ©cise notamment les distances Ă  respecter par rapport aux limites du terrain et aux bâtiments voisins.

Avez-vous le droit de le faire vous-mĂŞme ?

La première question Ă  laquelle nous devons rĂ©pondre est : « Est-ce lĂ©gal d’implanter sa maison soi-mĂŞme ? ». La rĂ©ponse est oui. Vous avez tout Ă  fait le droit d’implanter votre maison sur votre terrain sans l’aide d’un professionnel, Ă  condition de respecter les indications de votre permis de construire.

Cependant, il est important de souligner que l’implantation d’une maison requiert une certaine prĂ©cision et une bonne maĂ®trise des outils de mesure. Si vous n’ĂŞtes pas sĂ»r de vous, il est judicieux de faire appel Ă  un gĂ©omètre. Ce professionnel de la mesure pourra non seulement vous aider Ă  implanter votre maison correctement, mais il pourra Ă©galement vĂ©rifier que vous respectez bien les indications de votre permis de construire.

Implanter sa maison : comment s’y prendre ?

Maintenant que vous savez que vous pouvez implanter votre maison vous-mĂŞme, voyons comment procĂ©der. Tout d’abord, munissez-vous du plan de masse fourni dans votre permis de construire. Ce document contient une reprĂ©sentation de votre maison Ă  l’intĂ©rieur de votre terrain, avec toutes les mesures nĂ©cessaires.

La première étape consiste à planter des piquets autour de votre terrain et à tirer des ficelles entre ces piquets. Ces ficelles vous serviront de repères pour les différentes mesures à effectuer.

Ensuite, reportez les mesures indiquées sur votre plan de masse sur votre terrain. Pour cela, vous pouvez utiliser un décamètre, une longue règle souple qui permet de mesurer de grandes distances. Faites attention à bien respecter les distances indiquées sur votre plan de masse, car une erreur pourrait entraîner des problèmes par la suite.

Une fois toutes les mesures prises, vĂ©rifiez que vos angles sont droits en utilisant la mĂ©thode du 3-4-5. Cette mĂ©thode consiste Ă  mesurer un cĂ´tĂ© de votre angle (le cĂ´tĂ© adjacent) Ă  3 mètres, l’autre cĂ´tĂ© (le cĂ´tĂ© opposĂ©) Ă  4 mètres, et l’hypotĂ©nuse (la ligne qui relie les deux cĂ´tĂ©s) Ă  5 mètres. Si les trois mesures correspondent, cela signifie que votre angle est droit.

Enfin, une fois que vous avez vérifié tous vos angles, il est temps de tracer les fondations de votre maison. Pour cela, utilisez les « chaises » de construction, des repères qui matérialisent les angles de la maison. En suivant ces repères, vous pourrez creuser les fondations de votre maison et commencer à poser les premiers parpaings.

En conclusion

Implanter sa maison soi-mĂŞme est tout Ă  fait possible, Ă  condition de respecter les indications de son permis de construire et de maĂ®triser les outils de mesure. Si vous n’ĂŞtes pas sĂ»r de vous, n’hĂ©sitez pas Ă  faire appel Ă  un gĂ©omètre. Ce professionnel pourra vous aider Ă  implanter votre maison correctement et Ă  Ă©viter les erreurs qui pourraient vous coĂ»ter cher par la suite. Alors, prĂŞt Ă  passer Ă  l’action ?

Retour en haut